En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal UMR INRAE/UCA Univiersité Clermont Auvergne VetAgro Sup ANR Projets Union Européenne Région Auvergne-Rhône-Alpes CAP2025

GDEC - UMR INRAE/UCA

UMR 1095 Génétique Diversité et Ecophysiologie des Céréales

1. Axe fonctionnel

Pierre Sourdille (coordinateur) - M. Ranoux, L. Georges, A. Loussert, Isabelle Lhommet

La recombinaison méiotique est un processus extrêmement conservé entre les espèces. Actuellement, une centaine de gènes a été identifiée chez les espèces modèles incluant Arabidopsis pour les plantes. L’objectif de cet axe est de transférer les résultats observés chez les modèles vers le blé et d’étudier les variations qui peuvent exister, en particulier au regard de l’état polyploïde du blé.

Recombinaison homologue

  a/ Recombinaison homologue

      i.Cassures double-brins

La recombinaison méiotique est initiée par des cassures double-brins réalisées par un complexe de protéines incluant les endonucléases SPO11-1 et SPO11-2. Nous avons analysé les mutants pour les différentes copies homéologues pour ces deux protéines et nous avons développé un jeu de mutants multiples (doubles et triples). Nous avons confirmé leur rôle et leur impact sur le déroulement de la méiose. Nous avons montré que la copie A de Spo11-2 n’est pas fonctionnelle et est en cours de pseudogénéisation. Nous avons également démontré que les protéines de blé étaient à même de complémenter des mutants d’Arabidopsis pour ces mêmes gènes. Enfin, nous avons estimé pour la première fois le nombre de foci DMC1, une protéine marquant les cassures double-brins associées au complexe SPO11.

L’étude du processus de cassure se poursuit avec l’analyse d’une autre protéine du complexe, MTOPVIB.

GECO-SauvageADB
GECO-CoLoc
GECO-MutanADB
GECO-Foci
GECO-Metaphase

    ii. Autres gènes méiotiques

L’étude de la méiose chez Arabidopsis a révélé que la mutation de certains gènes peut améliorer le taux de recombinaison. Nous avons donc entamé une approche similaire chez le blé et nous avons développé des jeux de mutants pour certains gènes clés comme FancM, FIDGL1, RECQ4. Les analyses préliminaires des triples mutants FancM suggèrent une perte de fertilité. Les autres mutants sont en cours d’analyse.

    ii. Gènes d’appariement

Le chromosome 3B a été montré comme affectant l’appariement des chromosomes homologues lors de la méiose. Son absence engendre la production d’univalents, propice au développement de lignées aneuploïdes. L’étude du comportement méiotique d’un jeu de 14 lignées de délétion couvrant l’ensemble du chromosome montre que seule la délétion du bras long affecte significativement le nombre de chiasmas. Au moins deux gènes seraient impliqués et l’étude approfondie de la séquence de ce chromosome suggère que certains gènes méiotiques (Zip4, Mlh1, CAP…) pourraient être de bons candidats pour expliquer les phénotypes mutants observés. Leur étude détaillée est en cours.

GECO-Pachytene

  b. Recombinaison homéologue

En tant qu’espèce polyploïde, le blé possède deux niveaux de contrôle de la recombinaison : entre chromosomes homologues et entre chromosomes homéologues. La recombinaison homéologue est affectée par deux gènes majeurs : Ph1 et Ph2. Ph1 a été cloné par une équipe anglaise (G. Moore et col., John Innes Centre) et correspond à l’une des protéines du complexe synaptonémal, ZIP4.

Nous avons cloné Ph2 qui correspond à une protéine de réparation des erreurs d’appariement, MSH7. Une caractérisation plus précise de son mode d’action et de ses partenaires est actuellement en cours. Un matériel original combinant les deux mutations est également en cours de production.

GECO-Rose